Notre association

 

 

 

 

Donnons -nous la patte

 Actualités:

Isis icar et Isidore avec un jeune qui était venu à l'élevage

avec la phobie des chiens. Phobie passée grâce à nos labradors.

 Novembre 2013

interventions dans 3 maisons de retraite avec nos labradors


31 juillet : 7 de nos labradors ont travaillé avec des personnes handicapées (handicap mental, moteur) : Faïna, Bélice, Storm, Flanelle, Fébée, Gypsie et Banjo.

 

 

 

Faïna au travail !

 

 

 Maison de retraite

 

 

interventions dans deux maisons de retraite avec Edona et Faina une jeune femelle de 1 an, fille de Castille.
Calins rapprocchés de Faina (elle monte doucement sur les genoux pour faire le calin en s'appuyant sur ses pattes arrières pour ne pas peser)

Marche en laisse avec fauteuil roulant, déambulateur, canne ...

Petits rapports d'objets demandés par la personne âgée au chien.

Brossage du chien.

Démonstration animation de ce que nos femelles labradors savent faire : parcours, rapports , agility, sagesse (rester assise sur un siège sage entre deux personnes âgées pendant que sa copine travaille).

les interventions ont un effet très positif , riche en émotions, en paroles , en initiative ...elles se poursuivront.

  

interventions auprès d'adolescents en stage de rupture qui viennent à l'élevage travailler avec nos chiens. 4 jeunes 4 chiens . Chaque jeune va choisir son chien en fonction de ses goûts ou de ses craintes.

Prise en main du chien, parcours d'agility simple puis plus complexe. Relaxation du chien, travail du rapport d'objet.

 "Donnons-nous la patte" est une association qui propose de la médiation animale avec nos labradors.

  

 

Le labrador et la médiation animale

 

 

 

Qu'est-ce que la médiation animale ?

 

 C'est utiliser un animal pour aider une personne à progresser dans des situations lui posant problème.

 L'animal est médiateur. Il agit auprès de la personne, dans une activité organisée par un intervenant. L'animal n'est pas thérapeute, ni éducateur, ni enseignant, mais il favorise l'implication de la personne et l'évaluation de son état. Le rôle de l'intervenant est de préparer l'animal à ces situations et de s'adapter aux besoins des professionnels de santé ou éducatifs.

  

 

 Compétences favorisées par la médiation animale:

 

 1 ] Permettre à des jeunes en rupture de lien social de vivre ensemble en leur donnant la responsabilité d'un animal. Les aider à comprendre la nécessité de règles en les plaçant dans la position d'éducateur. Valoriser l'effort, la persevérance, la patience en s'appuyant sur le lien affectif avec l'animal.

 2 ] Accepter l'échec, les « essais-erreurs », incontournables dans toutes situations d'apprentissages, en décentrant les enjeux et l'évaluation par le biais de l'animal.

 

  B., 17 ans, participe à un stage de rupture. Il manifeste beaucoup de violence contenue, il a l'insulte facile au détriment de ses camarades. Il choisit un jeune mâle assez fougueux et encore juvénile. Lors du parcours d'obéissance, il rencontre des difficultés sur le rappel. Il est tendu, ne maitrise pas sa voix trop agressive. Il veut laisser tomber. Le chien est assis à côté de lui et cherche les calins. On lui explique qu'il faut continuer et ne pas laisser le chien sur un échec. Il accepte et passe un bon moment assis à côté du chien, à observer les autres qui continuent en ayant pour objectif de reprendre l'activité lorsqu'il sentira le chien plus posé et plus proche de lui.

 

 

 

 

 3 ] Prendre conscience d'un niveau de concentration, de maitrise de soi en observant le comportement «  miroir » de l'animal qui s'adapte à celui qui le conduit.

 Q., 10 ans, est hyperactif et manque de contrôle en motricité fine ( écriture ), il s'énerve facilement et développe un sentiment de persécution. Il choisit un mâle encore chiot.Tant que Q. est agité, parle, bouge les mains et ne fixe pas son regard sur le parcours, le chien ne parvient pas à se concentrer et s'intéresse plus à l'environnement ( autres enfants, autres chiens) Le chien a déjà montré auparavant qu'il pouvait réaliser le parcours. En proposant à l'enfant d'observer le chien et de le replacer calmement dans l'activité en « lui donnant l'exemple », l'enfant parvient à se contrôler et constate que le chien fait comme lui.

 

 

4 ] Motiver un enfant à suivre des parcours, à les mémoriser et les verbaliser pour développer ses repères spatio-temporels et sa coordination motrice ( conscience de la position du corps, du mouvement des mains, coordination gestes et paroles, notion de timing )

 J.,7 ans, a du mal à construire des repères dans le temps et l'espace, il mémorise mal un parcours. Il choisit un chien qui réussit bien les parcours et qu'il a vu faire avec d'autres enfants. Quand J. est perdu le chien s'asseoit de lui même et attend. A certains endroit du parcours ( saut, couloir entre des barres ) le chien anticipe et emmène l'enfant. J. est très fier d'avoir réussi.

  

 

 

 5 ] Apprendre à se relaxer en observant sur l'animal l'effet de son propre relâchement musculaire et le contrôle de sa respiration.

 

 

 

 

 6 ] Aider à l'évaluation de troubles autistiques et aider à développer des activités favorisant le lien en observant les interactions, les contacts possibles avec l'animal.

 7 ] Stimuler le mouvement chez une personne agée en caressant un animal, en le promenant. Retrouver du lien social et parler des animaux qu'on a eu dans sa jeunesse. Prendre le temps d'avoir un temps affectif.

 

 

Pourquoi le labrador ?

 

 1 C'est un chien, il a un mode de vie proche du nôtre et fonctionne peu ou prou selon les mêmes règles ( liens d'affection, d'autorité, d'interdépendance).

 2 Parmi les différentes races de chien, il est de celles qui sont les plus sociables, sans agressivité, capable de fonctionner en groupe et de changer facilement de référent humain. Il aime le contact, il est confiant et dépourvu d'instinct de défense.

C' est aussi un chien calme, qui ne réagit pas aux éventuels éclats de voix ou aux situations tendues.

 K. 11 ans, est sujet à des crises très violentes, il participe à un « atelier chien » avec 3 autres enfants. Il ne va pas bien, il prend une barre dans le matériel de sport et tape sur les murs en criant. Les autres enfants s'inquiètent mais comme les chiens semblent vouloir continuer le jeu ils ne s'affolent pas et restent actifs. K. diminue progressivement ses cris et ses gestes violents, avant d'être pris en charge par un éducateur.

 

 3 Il est actif, il aime apprendre des choses nouvelles, tout en étant capable d'attendre son tour sagement.

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

4 Sa taille est adaptée au travail avec des enfants ( assez grand pour empêcher de forcer l'animal, suffisament petit pour ne pas donner l'impression d'une impossibilité de contrôle et ne pas susciter de peur ) On prendra soin de disposer de sujet de sexes différents et de tailles différentes pour s'adapter au choix des personnes.

 

Il peut intervenir partout ( à l'intérieur d'un établissement, au domicile, dans un lieu public, dans un espace naturel ) 

 

 

5

5 C'est un animal très expressif, qui favorise le lien affectif, qui cherche le contact, le regard, Il favorise aussi l'effet «  miroir » des émotions et de l'état nerveux de la personne en adaptant ses attitudes à celle-ci.

 

 

 

 

 

Les labradors selectionnés par l'association 

  

 Banjo de Chantemesle, mâle labrador chocolat, très affectueux, à l'écoute de celui qu'il accompagne, véritable miroir des émotions de la personne avec qui il travaille. Il est le préféré des adolescents.

 

 

 

 


 



 

 

Tudo bom Edona , femelle née à l'élevage est douce, calme et docile. Elle est la préférée des timides, des discrets et de ceux qui ne sont pas sûrs d'eux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Montecore Dark and Stormy dit Storm est un jeune mâle de 16 mois . Il est docile, calme,  sûr de lui , très doux avec les enfants et il a de l'initiative.Il est capable de travailler longtemps sans fatigue et toujours avec envie . 

 

 


 

 Tudo bom Faina est une jeune femelle née chez nous , fille de Castille et de Banjo.

 

 Elle travaille aussi bien auprès des personnes âgées leur donnant tout son amour autant par le regard que par les calins prolongés qu'elle leur prodigue qu'auprès d'adolescents avec qui elle est sage et parfaite pour les parcours et les rapports d'objets.
C'est notre petit coeur.